Demi-journée de formation : l’identité professionnelle des EC 17/11/2016 9:30-12:30 Université Paris Diderot, salle 1020 bâtiment Sophie Germain

La notion d’« enseignant-chercheur » suggère sinon une dimension fusionnelle, au moins une continuité allant de soi entre deux activités appelées à se compléter et s’enrichir mutuellement. Cette identité composite de par son intitulé même  engage  pourtant  des  enjeux  socioprofessionnels,  culturels,  institutionnels  plus  lourds  qu’il  n’y  paraît.  Le métier d’enseignant-chercheur se constitue ainsi au croisement d’une multiplicité de problématiques.

Dans quelle mesure le « savoir » implique-t-il le « savoir enseigner » ? Quelle perception les enseignants-chercheurs ont-ils de leur métier, que jugent-ils important, nécessaire, que valorisent-ils ou qu’est ce qui leur semble légitime ? Quelles missions au quotidien ? Quelle image de leur métier est véhiculée par l’institution, quelle perception ont-ils de leur reconnaissance  sociale ?  Dans  quelle  mesure  peut-on  parler  ici  d’un  métier  en  crise  ou  en  évolution ? Comment
appréhender les évolutions respectives du secteur de la recherche et du monde de l’enseignement ? Quelle place pour la prise en charge des problématiques pédagogiques à l’université ? Nous tenterons de creuser ces questions
afin de mieux saisir les défis qui se posent à l’enseignant-chercheur aujourd’hui.

9:30-10:45 Conférence : être enseignant-chercheur aujourd’hui
Pause café
11:00-12:30 Table ronde : Quels défis pour les enseignants-chercheurs ?

Intervenantes :
Emmanuelle Annoot, Université de Rouen
Nathalie Lavielle Gutnik, Université de Nancy
Animée par Caroline Leininger-Frézal, Université Paris-Diderot, directrice du CAPE

Formulaire d’inscription

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.